POLYCHIMIE.be

Accueil du site > Conseils > silicone de moulage conseils (1er partie)

silicone de moulage conseils (1er partie)

Ce procédé de moulage est de plus en plus répandu parce qu’il est le plus rapide à exécuter dans la technique du moulage à bon-creux. Un moule à bon-creux est réutilisable et permet des tirages multiples de l’épreuve. Il réduit aussi considérablement le nombre de pièces. De plus l’élasticité du matériau utilisé résout le problème des contres-dépouilles.

L’élastomère est une membrane caoutchouteuse, très résistante aux tirages qui se succèdent, mais en même temps suffisamment souple pour se démouler très facilement.

Nous vous conseillons donc d’utiliser un élastomère silicone RTV (comme préconisé sur notre site www.polychimie.be). Vous pouvez vous le procurer chez nous.

1 | 2 | 3 | 4 | 5


Méthode

JPEG - 71.4 ko
Moulage à l’élastomère
On installe la sculpture sur une portée de terre bien lisse.

Faites votre premier essai sur un sujet ne demandant pas plus de deux pièces. Vous l’installez sur une portée de gravats, puis vous faites votre plan de joint (assez large) à la bande de terre. Elevez un petit muret en terre lui aussi, pour retenir la préparation liquide le temps de sa prise. Tout contre la base de la sculpture, plaquez un carton rigide, renforcé derrière par des butées en terre pour le maintenir en place ; vous obtenez ainsi la base du moulage.

Tout le long du plan de joint, vous pouvez faire une rigole à l’aide d’une mirette, ceci permettra aux deux parties de bien s’emboîter l’une dans l’autre.

JPEG - 66.3 ko
Moulage à l’elastomère
On installe la sculpture sur une portée de terre bien lisse.

Il est aussi possible de créer, dans le muret de terre, quelques encoches dispersées de 1 cm de large environ. Le moule en élastomère restera maintenu à la chape, quand il sera nécessaire de le retourner.


1 | 2 | 3 | 4 | 5

| Plan du site