POLYCHIMIE.be

Accueil du site > Conseils > silicone de moulage conseils (3ème partie)

silicone de moulage conseils (3ème partie)

1 | 2 | 3 | 4 | 5


JPEG - 91.6 ko
Moulage à l’élastomère
L’élastomère recouvre entièrement la surface du plâtre

Après avoir bien mélangé l’élastomère avec le catalyseur, étalez-le sur le sujet à l’aide d’un pinceau. Si le liquide coule trop rapidement sur les côtés et dans les fonds, remontez-le régulièrement sur les reliefs, jusqu’au moment où il commence à devenir pâteux.

JPEG - 85.5 ko
Moulage à l’élastomère
Pour consolider la membrane en élastomère, on place une multitude de paillettes en fibre de verre réparties sur toute la surface ...

Pour éviter que l’élastomère ne coule, on peut y mélanger de la silice. La couche d’élastomère doit avoir environ 1 mm d’épaisseur et être régulière.

Attendez qu’elle devienne assez ferme au toucher avant de faire la seconde couche. Pour effectuer cette dernière, vous devez la renforcer avec des bandes de gaze ou de tissus très fins trempés dans la préparation.

JPEG - 88.8 ko
Moulage à l’élastomère
... puis une seconde couche d’élastomère recouvre le tout

Récupérez de vieux bas ou des collants que vous découpez en morceaux de différentes tailles, tapissez-en ainsi toute la surface de l’élastomère. Utilisez aussi de la fibre de verre en paillettes.

JPEG - 89.6 ko
Moulage à l’élastomère
Des tétons placés de part et d’autre des rebords serviront de clés pour permettre à l’élastomère de s’accrocher à la chape de plâtre

Comme on ne peut creuser des clés femelles dans l’élastomère pour que le moule en plâtre soit en bonne place sur celui-ci, on peut en revanche faire des "tétons" mâles avec le restant d’élastomère au fond de la bassine, ou bien avec des petits carrés de mousse.


1 | 2 | 3 | 4 | 5

| Plan du site