POLYCHIMIE.be

Accueil du site > Conseils > silicone de moulage conseils (4ème partie)

silicone de moulage conseils (4ème partie)

1 | 2 | 3 | 4 | 5


JPEG - 76.1 ko
Moulage à l’élastomère
On recule le mur de terre en creusant quelques clés dans la terre

Quand l’élastomère est ferme et qu’il ne colle plus aux doigts, enlèvez le muret de terre (mais pas le carton), et ébarbez le rebord avec un cutter ; profitez-en pour faire quelques clés sur le plan de joint en terre.

JPEG - 69.8 ko
Moulage à l’élastomère
Il est nécessaire d’ébarber les rebords de l’élastomère d’où peuvent émerger quelques fibres de verre

Pour que le plâtre reste bien en place, construisez un autre muret de terre. Un espace de 3 cm entre l’élastomère et cette bande de terre est largement suffisant.

Enduisez ensuite tout l’élastomère d’une fine couche de vaseline, puis fabriquez une chape de plâtre armée (avec fers et filasse) qui permettra de maintenir l’ensemble bien solidaire.

JPEG - 82.4 ko
Moulage à l’élastomère
On retourne la pièce et on nettoie la seconde partie à mouler

Ici aussi, attention aux contres-dépouille. Si vous regardez le schéma, vous conviendrez qu’il peut exister d’autres contre-dépouilles parce que le sujet présente des creux trop profonds pour être comblés par l’élastomère. Il faut alors fabriquer des cales en plâtre que l’on pourra aussi bien facilement enlever que remettre, à la condition de toujours les replacer.

JPEG - 70.3 ko
Moulage à l’élastomère
Plan de coupe d’un moulage en élastomère

Cette cale peut aussi bien se placer entre le sujet et l’élastomère et la chape de plâtre.

Quand cette partie du moule est terminée, retournez le sujet et recommencez de l’autre côté.


1 | 2 | 3 | 4 | 5

| Plan du site